Patrons de TPE et de PME : pourquoi aller sur Twitter ?

Image representing Twitter as depicted in Crun...

« J’ai récemment entendu un professionnel du web faire part de son ressentiment contre ceux qui incitent toutes les catégories socio-professionnelles à être présentes sur Internet via les réseaux sociaux :

« Enfin, s’insurgeait-il, à quoi cela sert-il de proposer à un peintre en bâtiment d’aller sur Twitter ? »

Je n’ai sur le moment pas réagi à cette interrogation rhétorique qui semble au premier abord frappée du bon sens : qu’est-ce que l’exercice du métier de peintre en bâtiment peut avoir à faire avec Twitter ? A quel particulier cela viendrait-il à l’idée de faire une recherche sur Twitter avant de refaire sa façade – et par voie de conséquence qu’irait y faire le peintre en question ?

Cette question peut être posée pour nombre d’entreprises dont l’activité n’a rien ou pas grand chose à voir avec Internet. Pour autant, la balayer ainsi du revers de la main me paraît être au mieux une facilité, et au pire une méconnaissance de Twitter.

Au risque donc de faire de l’archétype du peintre en bâtiment sur Twitter l’héritier tardif du plombier polonais en Europe, je vais me risquer non à prouver que Twitter est fait sur mesure pour cette activité professionnelle, mais plutôt à expliquer que l’exercice stratégique de la peinture en bâtiment peut aussi s’appuyer sur Twitter. » écrit Stéphane Ozil Consultant en communication et e-reputation sur  Le Cercle les Echos

Lire la suite

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :