Réseaux sociaux d’entreprise : le renouveau de la collaboration et du KM

Les logiciels et services liés à la mise en place de Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE), portails et outils collaboratifs dépasseront les 230?millions d’Euros en 2012. Selon la dernière étude de Pierre Audoin Consultants (PAC) « RSE, Portails et Outils collaboratifs », le marché devrait connaître une croissance moyenne annuelle de près de 10% d’ici à 2015.

Cette croissance rapide d’un marché qui reste modeste est confirmée par l’enquête de Markess International selon laquelle en 2008, les canaux numériques  représentaient un peu plus d’un tiers de l’ensemble des interactions clients des entreprises (web, e-mail, réseaux sociaux, mobile) pour passer à 42% en 2012  (La montée des canaux numériques pour interagir avec les clients). Cette tendance confirment le rôle clé de ces nouveaux canaux face aux canaux traditionnels (courrier, face à face, téléphone…) pour interagir avec les clients.

Portés par la vague du Web 2.0 et des réseaux sociaux grand public, les outils de réseaux sociaux d’entreprise (RSE) remettent au goût du jour selon l’étude de PAC d’anciennes notions de collaboration, de portails, d’intranets, ou encore de systèmes de knowledge management qui avaient, pour beaucoup, fait long feu.

Les outils sociaux et collaboratifs dans le viseur des grands comptes français

Les entreprises montrent une forte appétence pour ces outils. Un tiers des structures a déjà déployé un réseau social d’entreprise et près d’un quart est en train de le faire. Les fonctionnalités recherchées varient cependant très fortement et déterminent le choix de l’éditeur.

Les acteurs peuvent se classer dans quatre catégories :
– Les « pure-players », qui jouent uniquement la carte du réseau social d’entreprise. Les trois principaux acteurs dans cette catégorie sont Jive, BlueKiwi, KnowledgePlaza ;
– les opportunistes, qui ont retravaillé leurs solutions pour les faire correspondre à la notion de RSE tout en conservant leur ADN. Cette catégorie est dominée par x-Wiki ;
– les généralistes, qui ajoutent des fonctions sociales à leurs plateformes de communication et de collaboration. Les trois acteurs les plus importants sont Microsoft, IBM, Google ;
– les acteurs métiers, qui apposent une couche collaborative sur leurs progiciels. Cette catégorie est dominée par Salesforce.com.

La montée en puissance de cette nouvelle famille de solutions de collaboration coïncide avec celle des offres en mode Saas. Le Top 10 des éditeurs d’offres sociales et collaboratives en mode Saas représente ainsi un CA cumulé supérieur à 7 M€.

source InfoDSI.com

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :