Le télétravail peine à s’imposer en France

Bien que la France compte uniquement 9 % de télétravailleurs, 72 % des salariés interrogés dans le cadre d’une étude réalisée en février 2012 auprès de 1200 entreprises, considèrent le télétravail comme un argument en faveur de la mobilité et du changement d’emploi.

56 % des personnes interrogées en France dans le cadre d’une étude réalisée en ligne par Maximiles pour le compte de Citrix Systems n’ont toujours pas la possibilité de télétravailler. Or, plus de la moitié d’entre elles souhaiteraient en avoir la possibilité (52 %). Par ailleurs, 72 % des salariés qui se sont prononcés le mois dernier considèrent le télétravail comme un moteur de mobilité et de recherche de nouvel emploi. En outre, une majorité de répondants (87 %) estiment que le télétravail permet d’être aussi performant, voire davantage.

Le potentiel du télétravail reste inexploité

Parmi les 44 % de salariés qui déclarent avoir la possibilité de télétravailler, seuls 22 % utilisent cette opportunité. Cette situation s’explique, pour 46 % des répondants, par l’absence de mise à disposition par leurs employeurs d’outils adaptés au télétravail (terminaux mobiles, solutions de virtualisation du poste de travail, etc.).

Par ailleurs, 40 % des personnes interrogées estiment que le télétravail reste, en France, « à un stade expérimental. » Seuls 17 % ont répondu que le télétravail est accessible à l’ensemble des collaborateurs de leur société. Enfin, 42 % ignorent l’existence d’une proposition de loi visant à promouvoir le télétravail.

Parallèlement à cette proposition, ont été lancés les premiers projets régionaux (Alsace, Basse-Normandie et Champagne-Ardenne) menés en relation avec la Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) visant à faciliter le recours du télétravail dans les PME.

9 % de télétravailleurs au niveau national

En France, seuls 9 % des salariés sont des télétravailleurs, selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, alors que la moyenne communautaire s’élève à 18 %, et à plus de 30% dans les pays scandinaves et aux États-Unis. En outre, seuls 15 % des entreprises de 10 à 19 salariés, 27 % des sociétés de 20 à 249 salariés et 65 % des entreprises de plus de 250 salariés y ont recours (Source : Insee Première mars 2009).

Il reste, par conséquent, une marge de manœuvre commerciale importante pour le commanditaire de l’étude, Citrix, et ses concurrents. L’éditeur américain de solutions de virtualisation, d’infrastructure réseau et d’informatique distribuée (cloud computing), propriétaire, entre autres sociétés, de XenSource, Netviewer et Cloud.com, compte parmi ses principaux rivaux VMware, Microsoft, Oracle, Red Hat et Parallels.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :